Lovisa paysagiste Mâcon (06 99 00 88 41)

Préparer ses travaux de jardinage : comment bénéficier du crédit d’impôt ?

Vous venez de construire une maison ou faire des travaux de rénovation et souhaitez arranger votre jardin ? Pour soulager vos finances, il est possible depuis 2017 de bénéficier de crédit d’impôt pour vos projets d’entretien de jardin.

 

Pour les grands jardins, l’entretien du jardin peut vite devenir une tâche ardue. Entre les arbres à tailler, les fruitiers à soigner, les haies à élaguer, la pelouse à tondre, et le nettoyage et ramassage des feuilles à faire,  énormément de temps et d’argent dans le matériel sont à investir pour l’entretien d’un jardin. Vous êtes en construction ? Pensez à ouvrir votre compteur EDF en ligne pour perdre moins de temps ! Pour tout savoir, cliquez . Pour connaître les différences entre producteur, distributeur et fournisseur avant de faire votre choix de fournisseur d’énergie, lisez cet article.

 

Une fois installé, vous pourrez vous concentrer sur les moyens de financements de votre aide professionnelle. Ainsi, pour aider les foyers, un crédit d’impôt est octroyé aux particuliers sous certaines conditions :

 

  • Il faut être un particulier domicilié en France ;
  • Il est impératif d’embaucher un salarié directement ou par l’intermédiaire d’une association, d’une entreprise ou d’un organisme agréé, pour l’exécution des travaux de jardinage éligibles au crédit d’impôt ;
  • Il faut engager cette aide au sein de la résidence principale ou secondaire du particulier employeur ou de celle de ses ascendants.

 

Par contre, les travaux de terrassement, de conception de parcs paysagers, ainsi que les prestations agricoles et forestières, ne sont pas éligibles à cette aide financière. Uniquement les travaux d’entretien courants et occasionnels qui ne demandent pas de qualification spécifique sont éligibles à l’aide. Cet avantage est toutefois limité à des dépenses n’excédant pas les 5 000 € par an et par foyer fiscal.

 

La moitié des dépenses supportées est déductible, sachant que cette somme est soumise à un plafond annuel.

Pour bénéficier du crédit d’impôt, il faut effectuer des démarches simples. Il faut au préalable effectuer vos travaux avant le 31 décembre de l’année en cours pour les travaux de rénovation thermiques, déclarer vos revenus dans les délais accordés et conserver toutes les factures des dépenses (achat d’équipements et de matériel, pose du matériel, travaux d’entretien etc…). Une fois vos travaux payés, il vous faudra conserver toutes vos factures et vous munir de pièces justificatives (adresse du logement, type de travaux, dates des paiements, nom, prix de l’entreprise en charge et méthodes utilisées). Finalement, vous n’aurez plus qu’à remplir la ligne dédiée sur la déclaration d’impôts annuelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.