Lovisa paysagiste Mâcon (06 99 00 88 41)

Le cognassier, arbre fruitier de nos jardins

 

 

Vous avez la main verte, et aimez le jardinage. Vous souhaitez à la fois un arbre qui donnera de l’énergie et de la fraîcheur à votre jardin. Le cognassier de la famille des rosacées est l’arbre à fruits idéal.
Ses origines
Le cognassier, cousin du pommier et du poirier provient des régions tempérées du Caucase et d’Iran où ses récoltes de coings étaient aussi appelées « pommes d’or » ou « poires de Cydonie ».
Ce type d’arbre est composé de quatre espèces, comme le cognassier du Japon qui s’adapte à tout type de région et est très coloré.
Pour la petite histoire où en Grèce il avait le symbole de gage d’amour, Plutarque racontait qu’une mariée grecque mangeottait un coing pour parfumer son baiser avant d’entrer dans la chambre nuptiale « afin que le premier salut ne soit ni désagréable, ni déplaisant ».

coing

 

Description du cognassier
C’est un arbre ou arbuste à feuilles caduques, il mesure entre 5 et 8m de hauteur et atteint 4 à 6m de large.
Ses feuilles ont une disposition alternée et sont de forme allongée mesurant de 6 à 11cm de long dont les contours sont très lisses.
La tige est dite tomenteuse, c’est-à-dire couverte d’un assemblage de poils longs, entre croisés, mous et crépus semblable au coton donnant une impression feutrée.
Les fleurs à cinq pétales de couleur blanc-rosé font 4 à 5cm de diamètre.
Son fruit le coing est à pépin comme la pomme et la poire, il est volumineux et très odorants et c’est bien sur un fruit comestible. En France, on le consomme généralement cuit sous la forme de confitures, de pâtes de fruits ou de gâteaux.
C’est un arbre auto-fertile qui peut être aidé et favorisé par une fécondation croisée.
A savoir que la maturité du fruit réclame une longue période de chaleur et c’est donc pour cela que dans la plupart des régions de France on le fait cuire.

Taille cognassier et entretien
Ce type d’espèce doit être taillé entre novembre et mars, c’est-à-dire durant la période hivernale, mais il est possible de le tailler en été à l’intérieur afin d’empêcher qu’il soit trop touffu pour éviter les maladies tel que le monilia qui est courant chez le cognassier.
Il faudra vous munir d’un sécateur à bras et d’un sécateur à main qui soient désinfectés et bien aiguisés pour une coupe franche.
Vous devez dans un premier temps supprimer les branches qui se croisent et les branches à l’intérieur.
Ensuite procédez aux branches supérieures en supprimant celle qui vont vers l’intérieur.
Il est nécessaire de couper les branches principales à 5 yeux, le dernier oeil doit être tourné vers l’extérieur (un oeil est un renflement qui donne un nouveau départ).
Couper les courçons porteurs de bourgeons selon la grosseur des branches de 3 à 5 yeux en biseau. Il faut impérativement couper à 1cm du bourgeon.
Vous voici donc fin prêt à accueillir un cognassier dans votre jardin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.