Lovisa paysagiste Mâcon (06 99 00 88 41)

Installer des nichoirs au jardin

installer des nichoirs au jardin

Quand et comment installer des nichoirs au jardin?

Emplacement du nichoir
Il n’est pas toujours évident de trouver le meilleur endroit pour les nichoirs : certains sont occupés dès qu’ils sont posés – d’autres resteront vides pendant des années avant de recevoir enfin de la visite. Après 2 ou 3 ans, si le nichoir n’a jamais été occupé, recherchez un autre emplacement.

Le nichoir doit être installé dans un endroit calme, sur un mur ou un arbre. Mettez-le hors de portée des chats et des écureuils et loin des perchoirs utilisés par les oiseaux prédateurs. Il doit se trouver à bonne distance des mangeoires, car la présence d’oiseaux en train de se nourrir risque de décourager les occupants potentiels. Évitez de le fixer sur un arbre recouvert de mousse, le tronc étant humide, ni aux branches d’un peuplier ou d’un bouleau car elles sont fragiles et cassantes. Ne l’installez jamais en plein soleil ou à l’ombre complète. Le trou d’envol doit être à l’opposé des vents dominants et le nichoir légèrement penché vers l’avant pour protéger les oiseaux des intempéries. Si vous placez plusieurs nichoirs, ne les rapprochez pas trop les uns des autres, car cela pourrait provoquer des rixes entre mâles.
Hauteur d’installation
On installe généralement les nichoirs à une hauteur minimum de 1,5 à 1,8 mètre du sol. Évidemment, cette hauteur peut varier en fonction de facteurs tels que les nuisances ou les éléments perturbateurs. Les oiseaux nichent à différentes hauteurs comprises entre le niveau du sol et la cime des arbres.

Orientation et fixation du nichoir
Afin de protéger les oiseaux contre le rayonnement solaire intensif, les vents dominants, on oriente généralement le trou d’envol entre le nord et le sud-est, mais si le nichoir est bien abrité, cette précaution n’a qu’une importance secondaire. Si le nichoir est mal orienté, par temps chaud les oisillons souffriront de la chaleur et risqueront de mourir. Penchez légèrement l’avant vers le bas de sorte que l’eau qui dégoutte du toit ne pénètre pas dans le trou d’envol, car chaque année, de nombreuses nichées se noient dans les nichoirs. Vous pouvez également percer un petit trou dans le fond du nichoir pour faciliter l’écoulement de l’eau. Veillez donc à ce que l’eau de pluie ne puisse pénétrer dans le nichoir en ruissellant le long d’un tronc ou d’une branche d’arbre. Évitez donc de placer des nichoirs sur le trajet de l’eau, car elle emprunte toujours le même chemin.

Il n’est pas nécessaire d’attacher solidement le nichoir à son support. Même les nichoirs suspendus à des branches ont du succès. Par contre, il importe que la fixation elle-même soit solide. Utilisez des clous galvanisés ou des vis si vous le fixez à un piquet ou une clôture, ou suspendez-le à une corde si vous l’attachez à un arbre. Ne vous inquiétez pas si le plancher du nichoir n’est pas parfaitement horizontal après l’installation. Les oiseaux résoudront le problème lorsqu’ils aménageront leur nid.
Période d’installation
Installez vos nichoirs dès l’automne ou au début de l’hiver car certains oiseaux, comme les mésanges, recherchent très tôt les sites favorables. Elles auront le temps de s’habituer au nouveaux nichoirs avant de décider de les occuper ou non. D’autres oiseaux, comme le stroglodytes mignons, y dorment parfois en hiver. Lors des hivers rigoureux, les oiseaux qui dorment la nuit dans les nichoirs ont davantage de chances de survie.

La protection contre les prédateurs
Évitez de disposer le nichoir au faîte d’un mur ou à proximité de branches horizontales, facilement accessibles aux chats et autres prédateurs. Supprimez le perchoir éventuellement incorporé au nichoir qui leur facilite l’accès. Une plaque métallique autour du trou d’envol empêchera les pics, lérots et écureuils de l’agrandir pour détruire la nichée. Contre les chats grimpeurs, vous pouvez fixer autour du tronc une protection Stop-minou ou bien des branches épineuses dirigées vers le bas ou une plaque métallique.

Nombre de nichoirs à installer
La plupart des oiseaux défendent leur territoire contre les intrus de la même espèce. Il est donc inutile, voire néfaste, de disposer en trop forte densité des nichoirs destinés à une même espèce (même type, même diamètre de trou d’envol). Le nombre de nichoirs dépend également des sites de nidification naturels disponibles et des ressources alimentaires locales. La pose de six à huit nichoirs par hectare semble être suffisant Aussi, il est bon de varier les modèles et de respecter des distances minimales entre deux nichoirs identiques :

– 15 à 20 m pour la mésange bleue, le gobe-mouche gris 40 à 50 m pour la mésange charbonnière
– 70 à 80 m pour le rouge-queue à front blanc, la sittelle torchepot
– 200 m pour la bergeronnette grise.

Par contre, les moineaux friquet et domestique ou l’étourneau sansonnet peuvent nicher en colonie et les nichoirs peuvent être proches les uns des autres.

Observation du nichoir
Si vous avez des nichoirs occupés dans votre jardin, réduisez l’inspection du nichoir au strict nécessaire. Si vous êtes tentés de tailler quelques branches pour avoir une meilleure vue sur la couvée, vous mettrez la couvée en danger en exposant davantage le nid à la vue des prédateurs. Ne vous approchez pas du nid à pas feutrés, mais faites savoir aux oiseaux que vous arrivez. Ne dérangez pas le nid lorsque ses occupants sont sur le point de prendre leur envol, car vous risqueriez de chasser du nid des oiseaux qui ne sont pas encore prêts à affronter le monde hostile qui les entoure. Si toutefois cet accident devait se produire, ramassez les oisillons, placez-les dans un mouchoir et remettez-les en place. Obturez ensuite le trou d’envol durant une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’ils se calment. « oiseau-libre.net »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.